bt_ecosoc

Notre Message l’Espérance. Notre Voie la Paix. Notre Choix le Mieux Vivre Ensemble.

Notre Message l’Espérance. Notre Voie la Paix. Notre Choix le Mieux Vivre Ensemble.

bt_donation-white

Menu

bt_ecosoc

Notre Message l’Espérance. Notre Voie la Paix. Notre Choix le Mieux Vivre Ensemble.

Notre Message l’Espérance. Notre Voie la Paix. Notre Choix le Mieux Vivre Ensemble.

bt_donation-white

Agenda

Chargement Événements

« Tous les Événements

  • Cet Événément est passé

20è Festival du Mawlid – AISA France -Ile de France

6 janvier| 19 h 00 min - 22 h 30 min

| 15€

Navigation Événément

Affiche2-2

20è Festival du Mawlid – AISA France -Ile de France    –   Samedi 6 janvier à partir de 19h – Espace Reuilly

 

Organisé pour la vingtième année consécutive, le festival du Mawlid célèbre la naissance du Prophète de l’Islam de manière tout à fait originale. Il a pour objectif, à travers sa dimension artistique, d’apporter sa contribution à la richesse du patrimoine culturel français et européen.

 

L’édition de cette année bénéficie du soutien de la Fondation de l’Islam de France.

 

Cette soirée est, pour tous les publics, l’occasion de découvrir une facette de l’Islam souvent ignorée, du moins méconnue, celle de la fête et loin de toutes visions caricaturales.

Ce festival se présente avant tout comme une invitation au voyage à travers la musique soufie et traditionnelle du monde musulman. Le besoin de reconnaissance culturelle est aujourd’hui une évidence, en particulier pour les jeunes. Il est certain qu’une meilleure connaissance de tous des traditions culturelles musulmanes est la garantie d’une approche non figée et ouverte du vivre ensemble en paix.

 

Musiques, Chants traditionnels et soufis avec :

 

  • ANASS BENMOUSSA et son ensemble,

Par l’enseignement, les concerts, les enregistrements, il perpétue cette tradition de chant sacré musulman, sauvegardant ainsi le patrimoine culturel et sacré de l’humanité. Ses interprétations de chants sacrés, tour à tour subtiles et intenses, sa psalmodie du Coran et ses invocations divines véhiculent une grâce infinie et ouvrent à l’aspiration mystique vers l’Unité divine. ANASS BENMOUSSA développe également un répertoire raffiné de chants arabo-andalou et âsriya.

 

  • Khwaja AMEER,

Khwaja AMEER est le disciple de Ustad Shakir Khan, fils du grand maître de sitar Ustad Shahid Parvez Khan. Il témoigne de la vitalité d’une nouvelle génération d’instrumentistes et de la continuité de l’Etawah gharana, école stylistique à laquelle appartiennent les plus grands noms du sitar. Il représente la 9eme génération d’élèves de cette célèbre école.

 

  • Mosin Khan Kawa,

Mosim KHAN KAWA est originaire de Jaipur, ville indienne du Rajasthan, connue pour son école de danse kathak  et l’excellence de ses joueurs de tabla. Il a commencé à jouer à l’âge de 3 ans, formé par son père ustad Shabbir Ahmed puis par le grand maître ustad Hidayat Khan. Il se produit sur la prestigieuse scène du festival Saptak à seulement 8 ans. Sa carrière internationale l’a amené à jouer avec les plus grands artistes tels Ustad Sultan Khan (sarangui), Shakir Khan (sitar), Dipak Maharaj (danse kathak) mais aussi le chanteur Khaled, Omar Sosa, David Murray ou encore Vincent Ségal.

 

  • Derviche Caravane,

Les derviches tournent au son du ney (flûte à roseau avec un bec de hautbois) et sur fond de percussions (tambour sur cadre appelé daf ou bendir), accompagnés de chants poétiques religieux. Leurs rotations se font de plus en plus rapides jusqu’à ce qu’ils entrent dans un état d’extase mystique. Indira Melloul a été initiée chef de danse, par le Maître Soufi Mevlevi Nail Dédé Kesova, de l’ordre Mevlevi de Galata à Istanbul. Elle a alors fondé l’association Derviche Caravane pour promouvoir l’ art de  Rûmî et poser les bases d’une « école de danses sacrées » en France. Derviche caravane propose des cérémonies de sama’ complètes à travers le monde. Perpétuant une tradition de sept siècles, les disciples de Mevlana entrent en communion avec le Bien-Aimé par la danse.

 

  • Les choeurs de la voie soufie Alawiyya.

Le sam’a Soufi est un ensemble de poèmes et de chants composés par les plus grands saints de l’Islam à travers l’histoire. C’est une expression sincère des états les plus purs du cœur. Ses thèmes tournent au tour de l’amour de Dieu et de Son prophète, de la confiance en Dieu, du besoin extrême à Lui et des différentes valeurs nobles qui composent l’éthique soufie. C’est l’expression humaine, enivrée de vin divin, dans son image la plus pure et la plus saine. Il se chante généralement en groupe dans les zawiyya pendant les séances de dhikr, invocation. Les chants soufis véhiculent toujours des messages universels, de paix et d’amour. Le samâ`, l’art du chant spirituel, est l’une des pratiques les plus visibles du soufisme, mais ce n’est pas forcément la mieux connue. Cet art mêle inextricablement doctrine, méthode et émotion ; l’enveloppe musicale servant de véhicule à des états spirituels d’un tout autre ordre.

Les chœurs de la voie soufie Alawiyya puisent leur répertoire, principalement, dans le diwân, recueil de poésie, du cheikh al-Alawî, fondateur de la voie Alawiyya et des maîtres de la chaine initiatique Shâdiliyya-Darqawiyya.

 

Découvrez :  Annonce Publicitaire      Dossier de presse

 

TICKETS : aux guichets de la FNAC   ou    sur le site : www.fnac.com

Tarif normal : 15 €     –   Tarif réduit : 10€

Détails

Date :
6 janvier
Heure :
19 h 00 min - 22 h 30 min
Prix :
15€

Organisateur

AISA France – Ile de France
Site Web :
aisa-ong.org

Lieu

Lieu sans nom
21 rue Hénard
Paris, 75012 France
+ Google Map