bt_ecosoc

Notre Message l’Espérance. Notre Voie la Paix. Notre Choix le Mieux Vivre Ensemble.

Notre Message l’Espérance. Notre Voie la Paix. Notre Choix le Mieux Vivre Ensemble.

bt_donation-white

Menu

bt_ecosoc

Notre Message l’Espérance. Notre Voie la Paix. Notre Choix le Mieux Vivre Ensemble.

Notre Message l’Espérance. Notre Voie la Paix. Notre Choix le Mieux Vivre Ensemble.

bt_donation-white

La Voie Soufie Alâwiyya

La Voie Soufie (Tarîqa) Alâwiyya-Darqâwiyya-Shâdhiliyya est héritière de la prestigieuse lignée spirituelle dont la source est le prophète Muhammad.

Succédant en 1909 à son maître le cheikh al-Buzaydî, le cheikh al-Alâwî fut le revivificateur de la Voie Soufie Darqâwiyya-Shâdhiliyya au début du vingtième siècle. Il sut harmoniser tradition et modernité pour donner une nouvelle dynamique à l’enseignement ésotérique de l’islam. Son œuvre considérable et son message furent répandus aux quatre coins du monde. Il fut le premier maître soufi à introduire cet enseignement en Occident. De nombreuses et éminentes personnalités musulmanes et européennes témoignent de l’apport de sa pensée sur les plans spirituel, philosophique et journalistique.

Né en 1869, mort en 1934, il fut reconnu par tous comme un rénovateur, et un combattant pour la sauvegarde de la personnalité et de la culture arabo-musulmane

silsila (2)
LaVoieSoufieAlawiyya03

Son successeur le cheikh Hadj Adda Bentounes continua son œuvre; il fut le premier à créer une association de dialogue interreligieux en 1948 en Algérie. Il était poète, écrivain et défenseur des faibles et des opprimés.

LaVoieSoufieAlawiyya04

A son décès en 1952, son fils le cheikh Muhammad al-Mahdi lui succéda. Témoin et martyr, il assuma cette lourde charge pendant les années difficiles de la guerre d’Algérie, luttant et secourant les victimes de ce conflit. Après l’indépendance, il fit tout son possible pour préserver cet héritage culturel et spirituel face à l’inconscience d’un pouvoir absolu.

Cheikh_Khaled_Bentounes

Depuis sa mort en 1975, son successeur, le cheikh Khaled Bentounes, continue à œuvrer dans cette voie. En 1986, le cheikh Bentounès participe aux rencontres d’Assise (Italie) à l’appel du Pape Jean-Paul II – qu’il rencontre. Écrivain, conférencier, pédagogue, il fut à l’origine, en 1991, de la création des Scouts Musulmans de France, l’association est reconnue par le ministère de la Jeunesse et des Sports comme association nationale d’éducation populaire et fait partie de la fédération française du scoutisme français depuis 1994. En 2008, il a lancé la fédération du scoutisme musulman européen.

En 1999, il crée l’association Terre d’Europe, trait d’union entre l’islam et le monde occidental afin de favoriser un dialogue de paix et de réconciliation. Puis la même année sur invitation du Dalaï Lama, il rejoint la rencontre inter tradition en Savoie. En janvier 2000, le cheikh Khaled Bentounes est l’initiateur du colloque international « pour un islam de paix » qui se déroule à l’Unesco. En 2001, il fonde l’association AISA (Association internationale soufie Alâwiyya) à Drancy dont il est le président.

Membre fondateur du Conseil Français du Culte Musulman, il est aussi président d’honneur de la fondation algérienne Djanatu Al Arif pour le développement durable