Menu

bt_ecosoc

Notre Message l’Espérance. Notre Voie la Paix. Notre Choix le Mieux Vivre Ensemble.

Notre Message l’Espérance. Notre Voie la Paix. Notre Choix le Mieux Vivre Ensemble.

bt-donation-orange
bt-member-orange

23 avril 2015

Rencontre Cheikh Bentounes et Mgr Barbarin à Lyon

«L’ONU devrait créer une Journée mondiale du vivre-ensemble»

Né en 1949 à Mostaganem, l’Algérien est à la tête depuis quarante ans de l’une des plus importantes confréries de la branche mystique de l’islam. Il était à Lyon le 23/04 pour participer à des rencontres islamo-chrétiennes et réagit au projet d’attentat déjoué contre des églises près de Paris.

Le progrès : Une jeune étudiant algérien en électronique est accusé d’avoir voulu mener un attentat contre une église, ou plusieurs, à Villejuif, près de Paris. Votre réaction?

Cheikh Khaled Bentounes : Une frange minoritaire de l’islam agit avec une telle violence qu’elle capte toute l’attention de la presse internationale. Une voie restrictive et fermée sur elle-même tente de réduire la grande diversité de notre religion, en gommant notamment la richesse de l’islam des Lumières. La plus vieille église au monde se trouve dans un pays musulman, en Jordanie; la plus vieille synagogue au monde, en Tunisie. Quand les Juifs ont dû fuir les pogroms en Europe, ils sont allés se réfugier, jusqu’au XIXe siècle dans l’Empire ottoman, qui était un Empire musulman. Qui rappelle que le Prophète Mohammed avait autorisé des moines et un évêque à célébrer la messe de Pâques dans sa mosquée de Médine, en sa présence?

Le progrès : Mais comment expliquer que des jeunes, dont certains sont bien insérés et font des études prometteuses, basculent dans le terrorisme?

Cheikh Khaled Bentounes : Il y a sans doute un manque d’amour, d’identité et d’enracinement en eux pour qu’ils trouvent un idéal dans le fait de détruire et de se détruire. Ils crient leur besoin d’exister en tuant. Faisons les exister par l’entraide, l’échange et la coopération. Il y a tant de choses à faire dans ce monde!

Le progrès : Vous est-il arrivé de rencontrer des djihadistes, incidemment, et de parler avec eux?

Cheikh Khaled Bentounes : Oui.

Le progrès :  Que vous disent-ils?

Cheikh Khaled Bentounes : Ils savent qu’ils font face à une personne qui connaît l’Histoire et la jurisprudence. Ils louvoient : l’an dernier, je discutais avec certains d’entre eux, en France, pendant le Ramadan. A chaque fois, ils évitaient la religion pour revenir à la politique et à l’injustice, alors même qu’ils étaient issus d’une famille aisée, européenne, et n’avaient pas connu l’oppression.

Le progrès : Alors pourquoi cette radicalisation?

Cheikh Khaled Bentounes : La société répond à la demande de nos jeunes par un consumérisme et ça ne marche plus. On manque d’idéal.

Le progrès : Que proposez-vous?

Cheikh Khaled Bentounes : Notre confrérie est très active entre autres à travers les Scouts musulmans de France : nous préparons une grande rencontre avec 40000 jeunes, en région parisienne, à l’été 2016. Il faut aussi renforcer l’éducation. C’est le talon d’Achille de nos sociétés.

Le progrès : C’est-à-dire?

Cheikh Khaled Bentounes : L’Education nationale doit introduire pour tous les élèves des cours d’initiation à la culture de paix et à l’humanisme. Mais c’est le monde entier qui a besoin de paix. C’est pourquoi nous étions à l’ONU, du 9 mars au 20 mars, pour défendre notre projet de «Journée mondiale du vivre-ensemble». Notre pétition a déjà recueilli plus de 150000 signatures et nous avons obtenu le soutien de 24 pays, dont la France et les Etats-Unis. Nous sommes proches du but : il ne manque plus que l’appui de trois pays pour que la revendication aboutisse! «Vivre ensemble», c’est «faire ensemble». On se préoccupe à juste titre de nos jours des changements climatiques; il faut aussi se préoccuper du climat des coeurs.

Le progrès : Craignez-vous un choc des religions?

Cheikh Khaled Bentounes : Les terroristes cherchent à le provoquer, notamment en France. Il y a toujours un risque. Mais dans ce pays, quoi qu’on dise, les manifestations de janvier ont montré que les personnes agissant pour l’égalité, la fraternité, la liberté gardaient toute leur force.

Cheikh Khaled Bentounes : La pétition pour la «Journée mondiale du vivre-ensemble» est sur www.jmve.ch

Recueilli par Nicolas Ballet (Le progrés)

Culture de Paix