La culture de paix

Une contribution à l’effort mondial pour l’avènement de sociétés pacifiques et inclusives.

« Puisque les guerres commencent dans l’esprit des Hommes, c’est dans l’esprit des Hommes que les défenses de la paix doivent être construites. »

Acte constitutif de l’UNESCO, 1945.

L’éducation à la culture de Paix

Face aux défis sociaux, technologiques et environnementaux actuels, l’éducation d’aujourd’hui, axée sur l’acquisition de compétences et le marché du travail, doit évoluer.

L’éducation à la culture de paix est un éveil de la conscience à l’unité de la vie, au respect et à la diversité de celle-ci. Elle transmet des valeurs universelles comme la bienveillance et l’empathie, la solidarité, la justice, le partage, le respect de l’autre, de la différence et de l’environnement.

Elle permet de vivre en harmonie avec soi-même, ses semblables et le milieu naturel dans son ensemble.

Enfin, elle favorise le développement d’une nouvelle conscience, d’une vision partagée pour un destin planétaire commun.

culture de paix

Guide pédagogique

Un guide pédagogique à la culture de la paix a été conçu et développé par une équipe d’experts internationaux et est mis en pratique au sein des écoles de la paix.

Guide - fr

 

LES 3 PILIERS DE LA CULTURE DE PAIX

unité de la vie

L’unité de la vie :

Elle nous aide à percevoir que la vie est un tout basé sur la symbolique du cercle. Si nous envisageons le corps humain comme un tout dans lequel chaque organe travaille pour l’ensemble du corps, nous pouvons alors extrapoler cette compréhension à l’ensemble du Vivant.

respect du vivant

Le respect du vivant :

Elle nous permet de respecter le rôle de chaque être. L’univers étant structuré et intelligent, chaque créature a son rôle à jouer de la plus petite bactérie au plus grand des mammifères en passant par les planètes et les galaxies.

vivre ensemble

La diversité de la vie :

Elle nous permet de considérer la différence comme une chance. La chaîne du Vivant se maintient par l’interdépendance de toutes les formes de vies.

Et en pratique…

La médiation

« Mobilisez régulièrement les efforts de la communauté internationale pour la paix ».

« Ensemble unis dans la différence et dans la diversité afin de construire un monde viable ».

 La médiation est essentiellement un processus de communication éthique. Les médiateurs sont les humbles tisserands du dialogue de l’intercompréhension. Ils sont les garants d’un véritable dialogue et d’une profonde compréhension mutuelle.

Dans nos sociétés, la médiation assume 4 fonctions :

  • Créer du lien
  • Recréer du lien
  • Prévenir le conflit
  • Régler le conflit

C’est l’occasion de mettre en œuvre la Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix.

Michèle Guillaume-Hofnung

LE CERCLE D’EVEIL AUX VERTUS ET AUX QUALITÉS (CEVQ)

L'outil par excellence de l'intelligence collective

Le CEVQ est un outil qui permet de développer une grille de lecture nouvelle bienveillante, basée sur la coopération, la synergie et l’intelligence collective.

Le CEVQ prend appui sur trois vertus : la sincérité, la bienveillance et l’humilité. La première nous autorise à exprimer ce que nous ressentons. La seconde crée un climat de confiance entre tous. La dernière nous met au service l’un de l’autre.

Le CEVQ permet à chacun.e d’exprimer et de développer son potentiel dans un esprit de complémentarité. Cette mise en synergie permet l’émergence d’une intelligence collective.

Le CEVQ met en place un positionnement égalitaire entre les personnes qui le composent orientées vers un centre commun. Chaque personne est à la fois première et dernière que ce soit par sa participation et ses qualités ou par son inertie et ses défauts.

En résumé, le CEVQ permet de PASSER DE LA CULTURE DU JE AU NOUS :

R

Accéder

 au savoir vivre ensemble et à l’excellence.

R

Cultiver

une citoyenneté mondiale et l’appartenance à une communauté de destin, celle de la famille humaine.

R

Nourrir

la conscience de soi et de l’altérité en l’ancrant dans le socle des valeurs universelles, fondement de notre humanité.

R

Contribuer

à l’émergence d’une nouvelle gouvernance.